Sky-Dweller

Montre élégante pour les grands voyageurs, l’Oyster Perpetual Sky‑Dweller se distingue par sa conception révolutionnaire, qui réunit sophistication technique et confort d’utilisation.
Concentré de technologie ayant fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet, la Sky‑Dweller a été conçue spécialement pour celles et ceux qui voyagent fréquemment en changeant de fuseau horaire. Elle affiche en effet :
deux fuseaux horaires : heure locale par aiguilles traditionnelles au centre et heure de référence au format 24 heures sur un disque excentré ;
un calendrier annuel particulièrement innovant, baptisé Saros – en référence au phénomène astronomique du même nom –, avec affichage de la date à 3 h et du mois par douze guichets sur le pourtour du cadran, qui ne nécessite qu’une seule correction de date par an, au passage de février à mars.
La Sky‑Dweller dispose d’un mécanisme d’interaction entre la lunette tournante, la couronne de remontoir et le mouvement : le système Ring Command, qui permet au porteur de la montre de sélectionner tour à tour les fonctions et de les régler de manière simple, rapide et sécurisée.

DOUBLE FUSEAU HORAIRE ET AFFICHAGE 24 HEURES

La Sky-Dweller affiche simultanément l’heure de deux fuseaux horaires. L’originalité de son mode d’affichage, particulièrement intuitif, confère à la montre une identité esthétique à part.
Lors d’un voyage, l’heure de référence se lit grâce à un triangle rouge pointant sur un disque excentré. Ce disque, gradué 24 heures, permet aussi de distinguer les heures du jour de celles de la nuit (par exemple 22 h, par opposition à 10 h du matin) dans le fuseau horaire de référence.
L’heure locale est quant à elle indiquée au centre par les aiguilles traditionnelles des heures, des minutes et des secondes. Elle peut être modifiée rapidement, dans les deux sens, grâce à un mécanisme de réglage par sauts de l’aiguille des heures. Le réglage de cette aiguille s’effectue indépendamment de l’aiguille des minutes et de celle des secondes, et ce, sans affecter l’heure de référence. Le changement de date, instantané, est lié à l’heure locale.

CALENDRIER ANNUEL SAROS

La Sky-Dweller dispose d’un calendrier annuel révolutionnaire baptisé Saros – sa conception originale est inspirée du phénomène astronomique du même nom. Le terme grec saros désigne depuis l’Antiquité un cycle d’environ dix-huit ans au terme duquel le Soleil, la Terre et la Lune se retrouvent exactement dans la même position l’un par rapport à l’autre et dans la même région du ciel. D’une robustesse et d’une fiabilité inégalées pour une fonction horlogère de cette complexité, ce calendrier doit ses qualités à un ingénieux mécanisme breveté par Rolex.

Le calendrier annuel Saros distingue automatiquement les mois de 30 jours de ceux de 31 jours. Il affiche la date correcte tout au long de l’année et ne nécessite qu’un seul ajustement par an, le 1er mars, le mois de février ne comptant que 28 ou 29 jours.

Le système Saros compte seulement quatre rouages et deux rapports d’engrenages ajoutés au mécanisme de date instantané usuel de Rolex. Cette construction d’une simplicité extrême assure au système sa grande fiabilité.

Les mois de l’année sont marqués de manière unique et discrète par douze guichets sur le pourtour du cadran, à l’extérieur des index des heures : janvier à 1 h, février à 2 h, etc. Le mois courant est indiqué en rouge.

SYSTÈME RING COMMAND

La Sky-Dweller est équipée du système Ring Command. Ce mécanisme d’interaction entre habillage et mouvement, développé et breveté par Rolex, permet au porteur de la montre de sélectionner la fonction à régler – calendrier (quantième et mois), heure locale ou heure de référence – en tournant la lunette cannelée de respectivement un, deux ou trois crans (dans le sens antihoraire).

La fonction choisie peut ensuite être réglée rapidement dans un sens ou dans l’autre par la couronne de remontoir – laquelle ne comporte qu’une seule position de correction – et sans aucune restriction.

Simple et intuitif, le système Ring Command est un mécanisme complexe comptant à lui seul une cinquantaine de composants. Sa conception a fait appel à un savoir‑faire horloger et micromécanique de pointe. Le cœur de ce système est constitué d’une double came et de leviers qui font s’engrener, selon la fonction à régler, différents trains de rouages à l’intérieur du mouvement. L’une des cames est actionnée en tirant la couronne de remontoir, l’autre est pilotée par la rotation de la lunette grâce à des renvois situés dans la carrure de la montre.

LA SKY-DWELLER, CERTIFIÉE CHRONOMÈTRE SUPERLATIF

Comme toutes les montres Rolex, la Sky-Dweller bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, redéfinie par Rolex en 2015. Ce titre exclusif atteste que chaque montre qui sort des ateliers de la marque a subi avec succès une série de tests menés par Rolex dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères. Ces tests de certification portent sur la montre dans son ensemble, une fois le mouvement emboîté, afin que ses performances superlatives au poignet en matière de précision, d’étanchéité, de remontage automatique et d’autonomie soient garanties. Le statut de Chronomètre Superlatif est symbolisé par le sceau vert dont est assortie chaque montre Rolex et s’accompagne d’une garantie internationale de cinq ans.

La précision de chaque mouvement – officiellement certifié Chronomètre par le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) – est à nouveau testée par Rolex après emboîtage pour satisfaire à des critères beaucoup plus stricts que ceux de la certification officielle. La tolérance de marche moyenne d’un Chronomètre Superlatif Rolex est ainsi de l’ordre de –2/+2 secondes par jour. De plus, cette précision est testée par Rolex selon une méthodologie exclusive qui simule des conditions de porter réelles, plus représentatives de l’expérience quotidienne du client.

Effectuée grâce à un équipement de haute technologie spécialement développé par Rolex, la chaîne de tests de certification Chronomètre Superlatif, entièrement automatisée, permet de contrôler en outre l’étanchéité, le remontage automatique et la réserve de marche de 100% des montres Rolex. Ces contrôles après emboîtage viennent systématiquement compléter les tests de qualification menés lors de la conception et de la fabrication des montres, ceci afin que la fiabilité, la robustesse et la résistance aux champs magnétiques et aux chocs de ces dernières soient garanties.

BOÎTIER OYSTER, SYMBOLE D’ÉTANCHÉITÉ

Le boîtier Oyster de la Sky-Dweller, garanti étanche jusqu’à 100 mètres de profondeur, est un exemple de robustesse et d’élégance. Sa carrure aux formes caractéristiques est taillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel, un alliage particulièrement résistant à la corrosion, ou d’or 18 ct. Son fond bordé de fines cannelures est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial ; seuls les horlogers habilités par Rolex peuvent ainsi accéder au mouvement. La couronne de remontoir Twinlock, munie d’un système de double étanchéité, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, surmontée de la loupe Cyclope à 3 h pour une meilleure lecture de la date, elle est en saphir pratiquement inrayable. Totalement étanche, le boîtier Oyster de la Sky‑Dweller protège ainsi de manière optimale le mouvement qu’il abrite.

CALIBRE PERPETUAL 9001

La Sky-Dweller est équipée du calibre 9001, un mouvement mécanique à remontage automatique entièrement mis au point et fabriqué par Rolex. Ayant fait l’objet de plusieurs dépôts de brevet, ce mouvement est l’un des calibres les plus complexes conçus par la marque. Son architecture, sa fabrication ainsi que les innovations dont il bénéficie lui confèrent ses excellentes performances en matière de précision et de fiabilité.
L’oscillateur du calibre 9001 est doté d’un balancier de grande taille à inertie variable réglé de manière extrêmement précise à l’aide d’écrous Microstella en or. Il est fermement maintenu par un pont traversant réglable en hauteur, permettant un positionnement très stable de manière à augmenter la résistance aux chocs. L’oscillateur est en outre monté sur des amortisseurs de chocs haute performance Paraflex, développés et brevetés par Rolex.
Le calibre 9001 comprend un spiral Parachrom bleu, fabriqué par Rolex dans un alliage paramagnétique exclusif. En plus d’être parfaitement insensible aux champs magnétiques, ce spiral présente une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Il est muni d’une courbe terminale Rolex, qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions.

Le calibre 9001 dispose d’un module de remontage automatique par rotor Perpetual assurant un armage continu du ressort de barillet et fournissant ainsi une énergie constante, entretenue par les mouvements du poignet. Il bénéficie réserve de marche d’environ 72 heures.

L’interaction entre la lunette tournante, la couronne de remontoir et le mouvement pour le réglage des fonctions est assurée par une roue de sélecteur positionnée à la périphérie du mouvement.

Visible uniquement des horlogers habilités par Rolex, le mouvement de la Sky-Dweller présente des finitions extrêmement soignées, reflet des exigences sans compromis de la marque en matière de qualité.

BRACELETS OYSTER ET OYSTERFLEX

La Sky-Dweller est assortie, selon la déclinaison, d’un bracelet Oyster à trois mailles ou d’un bracelet Oysterflex, l’un comme l’autre équipés d’un fermoir Oysterclasp.
Le bracelet Oyster de la Sky-Dweller dispose de la rallonge rapide de confort Easylink, développée par Rolex, qui permet d’ajuster facilement sa longueur d’environ 5 mm pour un surcroît de confort en toute circonstance.

Le bracelet Oysterflex, développé et breveté par Rolex, combine de manière unique la robustesse et la fiabilité d’un bracelet métallique avec la flexibilité, le confort et l’esthétique d’un bracelet en élastomère. et innovant bracelet est en effet constitué de deux lames métalliques flexibles – une pour chacun de ses brins – revêtues d’élastomère noir haute performance. Sur la Sky-Dweller, il est équipé du système de rallonge Rolex Glidelock. Développé et breveté par la marque, cet ingénieux dispositif à crémaillère, intégré au fermoir, permet un réglage fin de la longueur du bracelet, et ce, sans le moindre outillage. Le Rolex Glidelock sur bracelet Oysterflex compte six crans d’environ 2,5 mm chacun ; il permet d’ajuster facilement la longueur du bracelet d’environ 15 mm.

Déclinaisons

Contenu associé