Milgauss

Montre du progrès technique et des scientifiques par excellence, l’Oyster Perpetual Milgauss réconcilie depuis 1956 champs magnétiques de forte intensité et précision chronométrique.

Créée en 1956 pour les ingénieurs et les techniciens confrontés à des ondes magnétiques perturbant la bonne marche des montres mécaniques, la Milgauss a été conçue pour résister à de puissantes interférences allant jusqu’à 1000 gauss – d’où son nom en français –, grâce à un écran magnétique breveté par Rolex protégeant le mouvement. Elle s’est illustrée notamment au poignet de scientifiques de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), à Genève.

En 2007, une nouvelle génération de cette montre évocatrice de l’univers scientifique a été créée. Cette nouvelle Milgauss intègre tout le savoir-faire technique et horloger de Rolex et se distingue, sur le plan esthétique, par sa trotteuse orange en forme d’éclair directement inspirée du modèle original. Elle est munie d’une glace saphir de couleur verte, une première dans l’horlogerie.

PERTURBATIONS MAGNÉTIQUES

Télécommunications, industrie spatiale, électrotechnique ou technologies médicales sont autant de domaines où l’influence des ondes magnétiques est particulièrement importante. Or, les champs magnétiques affectent fortement la bonne marche d’une montre mécanique en aimantant les composants de son mouvement, en particulier l’échappement et l’oscillateur, garants de la précision de la montre. En fonction de l’intensité et de la durée d’exposition à un champ magnétique, la montre peut enregistrer d’importants écarts de marche, voire s’arrêter. La fiabilité et la précision d’une montre mécanique ordinaire sont altérées par un champ magnétique de 50 à 100 gauss (ou 0,01 tesla, selon l’unité de mesure actuelle). En comparaison, le champ magnétique d’un aimant ordinaire avoisine les 200 gauss à 5 mm de distance.

HÉRITAGE ET INNOVATION

Rolex est parvenue dès 1956 à déjouer les effets des champs magnétiques en concevant une montre capable de résister à des interférences de 1000 gauss (0,1 tesla, ou 80 000 A/m) tout en conservant des performances chronométriques exceptionnelles. Aujourd’hui, plusieurs innovations concourent à la résistance de ce concentré de technologie. Le premier rempart se situe au niveau de l’écran magnétique placé à l’intérieur du boîtier Oyster. Fabriqué dans des alliages ferromagnétiques, il enveloppe et protège le mouvement. Il est gravé de la lettre B surmontée d’une flèche, symbole du champ magnétique. Cette invention a été brevetée par Rolex en 1956 et encore améliorée depuis. La seconde parade se trouve au niveau de composants clés du mouvement : l’oscillateur et l’échappement sont réalisés dans des matériaux paramagnétiques innovants et pionniers.

LA MILGAUSS, CHRONOMÈTRE SUPERLATIF

Comme toutes les montres Rolex, chaque Milgauss est certifiée Chronomètre Superlatif. Ce titre exclusif atteste qu’elle a subi avec succès une série de tests menés par Rolex dans ses propres laboratoires et selon ses propres critères, plus sévères que les normes horlogères. Ces tests portent sur la montre dans son ensemble afin de garantir des performances superlatives au poignet. Le statut de Chronomètre Superlatif est symbolisé par le sceau vert dont est assortie chaque montre Rolex et s’accompagne d’une garantie internationale de cinq ans.

Ainsi, la précision de chaque mouvement – officiellement certifié Chronomètre par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) – est à nouveau testée par Rolex après emboîtage pour satisfaire à des critères de précision beaucoup plus exigeants que ceux d’un Chronomètre officiel. La tolérance de marche moyenne d’un Chronomètre Superlatif Rolex est ainsi de l’ordre de –2/+2 secondes par jour. De plus, cette précision est testée par Rolex selon une méthodologie exclusive qui simule des conditions de porter réelles, plus représentatives de l’expérience quotidienne du client.

Effectuée grâce à un équipement de haute technologie spécialement développé par Rolex, la chaîne de tests de certification Chronomètre Superlatif, entièrement automatisée, permet de contrôler en outre l’étanchéité, le remontage automatique et la réserve de marche de 100% des montres Rolex. Ces contrôles après emboîtage viennent systématiquement compléter les tests de qualification menés en amont lors de la conception et de la fabrication des montres pour garantir leur fiabilité, leur robustesse et leur résistance aux champs magnétiques et aux chocs.

BOÎTIER OYSTER, SYMBOLE D’ÉTANCHÉITÉ

Le boîtier Oyster de la Milgauss, garanti étanche jusqu’à 100 mètres, est un exemple de robustesse et de fiabilité. Sa carrure aux formes caractéristiques est taillée dans un bloc massif d’acier Oystersteel, particulièrement résistant à la corrosion. Son fond bordé de fines cannelures est hermétiquement vissé à l’aide d’un outil spécial ; seuls les horlogers habilités par Rolex peuvent ainsi accéder au mouvement. La couronne de remontoir, munie du système de double étanchéité Twinlock, se visse solidement sur le boîtier. Quant à la glace, elle est en saphir de synthèse pratiquement inrayable. Totalement étanche, le boîtier de la Milgauss protège ainsi de manière optimale le mouvement haute précision qu’il abrite.

CALIBRE PERPETUAL 3131

La Milgauss est équipée du calibre 3131, un mouvement mécanique à remontage automatique entièrement mis au point et fabriqué par Rolex. Son architecture, sa fabrication ainsi que les innovations dont il bénéficie lui confèrent ses excellentes performances en matière de précision et de fiabilité. Il intègre en outre des technologies de pointe, brevetées par la marque, pour assurer une résistance exceptionnelle aux ondes magnétiques.

L’oscillateur est doté d’un balancier de grande taille à inertie variable réglé de manière extrêmement précise à l’aide d’écrous Microstella en or. Il est fermement maintenu par un pont traversant réglable en hauteur, permettant un positionnement très stable de manière à augmenter la résistance aux chocs.

Le calibre 3131 intègre une roue d’échappement paramagnétique en nickel-phosphore et comprend un spiral Parachrom bleu breveté et fabriqué par Rolex dans un alliage paramagnétique exclusif. En plus d’être parfaitement insensible aux champs magnétiques, ce spiral présente une grande stabilité face aux variations de température et reste jusqu’à dix fois plus précis qu’un spiral traditionnel en cas de chocs. Il est muni d’une courbe terminale Rolex, qui assure la régularité de la marche dans toutes les positions.
Le calibre 3131 dispose d’un module de remontage automatique par rotor Perpetual assurant un armage continu du ressort de barillet et fournissant ainsi une énergie constante, entretenue par les mouvements du poignet.

Visible des seuls horlogers habilités Rolex, le mouvement de la Milgauss présente des finitions extrêmement soignées, reflet des exigences sans compromis de la marque en termes de qualité.

BRACELET ET FERMOIR : SÉCURITÉ ET CONFORT

La Milgauss est dotée d’un bracelet Oyster à trois mailles en acier Oystersteel avec fermoir Oysterclasp. Ce bracelet dispose de la maille de rallonge de confort Easylink, système breveté par Rolex en 1996 qui permet d’ajuster facilement la longueur sa longueur d’environ 5 mm pour un surcroît de confort en toute circonstance.

Déclinaisons

Contenu associé